vendredi 13 septembre 2013

Edito: Saison 5 ! (2013/2014)


Les jeux vidéo sont au tournant d’une nouvelle ère.

 Un air vicié pour les plus petits : certains studios suffoquent, emportés un à un, par des logiques de marché de plus en plus retorses.

 Une période d’euphorie et de gloire pour les plus gros et qui tirent, à n’en plus finir, sur les ficelles des licences sures. Souvent juteuses (pour ne pas dire sanglantes), ces dernières étant, de moins en moins inventives.

 Voilà un contexte propice au développement d’un marché parallèle, celui des Indies games. Il peut constituer l’ultime recours et pour les uns de survivre quelque peu -aux conditions de proposer des jeux simples, novateurs et prenants- et pour les autres d’innover.

 Cependant, dans cette arène à ciel ouvert (faite de plateformes de téléchargements, smartphones et androïds) l’offre est pléthorique et le succès difficile. Les jeux, lorsqu’ils ne sont pas gratuits, n’offrant que de très faibles marges.

Dès lors, le retrogaming (qui s’intéresse aux anciennes consoles,  aux classiques et aux titres injustement oubliés du jeu vidéo) plus que jamais et la scène homebew (qui propose de plus en plus de nouveaux jeux sur les supports les plus anciens du vidéo ludisme) semble devenir une véritable alternative  pour continuer à s’amuser et tout en préservant une industrie moribonde.   

Et c’est dans ce contexte que revient votre blog retro préféré...

Comme chaque année, l'année commence au mois d’Octobre, le 5 pour être précis. Et, pour sa cinquième année d’existence Retrogame blog devient pluriel. 

Une cinquième saison placée sous le signe de l’autobiographie, rythmée par  de nouveaux intervenants (et normalement, ils seront douze). En plus d’un nouvel arrivant, prévu chaque mois, quelques intervenants auront même une rubrique.
Yace (Retrogame, shump.com, Gameshistory ) reviendra, par exemple, avec « la guerre NINTENDO-SEGA »  à travers quelques titres phares, et sur l’ensemble des machines des deux éditeurs - le tout chapitré et rédigé comme un véritable livre et le talent qu’on lui connait.
Arthur Masque Meurant devrait aussi, à plusieurs reprises, insuffler par son style inimitable, un souffle nouveau dans le traitement à l’écrit du jeu vidéo (avec toute la simplicité qu’on lui reconnaitra ^^).
Enfin, pour ma part, je reviendrais à l’occasion d’une nouvelle rubrique intitulée « Hors-Jeux » et composée d’interviews. Comme son nom l’indique il s’agira ici de parler d’autres choses que de jeux vidéo et à travers le témoignage de personnalités issues de la musique, de la bande dessinée, de la littérature ou encore du cinoche… mais aussi de personnalités qui ont quittées le monde du jeu vidéo (animateurs, rédacteurs, programmeurs ect.).

La première mise en ligne du tout premier article etant prévue:

 le 5 OCTOBRE (vers 15h03- avec Jb peut-etre)...
... merci de faire passer ! 
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire