vendredi 25 juin 2010

De Combat (Atari 2600) à child of eden (vu à E3), LoS AnGeLiNoS revient sur Rez (dispo sur le x box live).

De Combat à REZ…


Ocarina of Time, RE4, 1080°, Super Mario Galaxy, Flower, Mario Kart Super Circuit font parties de ses jeux vidéo de préferences. Sa première expérience vidéo ludique : Combat.La dernière en date, qui puisse résonner avec l’actualité : REZ. Pour le retrogame blog et suite à l’E 3 finalement, voici de combat à REZ, une contribution de LoS AnGeLiNoS .

J’avais quoi, 5 ou 6 ans environ quand je jouais avec Mon Frère sur Atari 2600 et pour mes débuts dans le jeu vidéo, je ne jouais pas à n’importe lequel de jeu, je jouais à Combat... Et grâce à ce titre, ma vie allait être marquée à jamais par le sceau du gaming.

COMBAT, ce nom résonne encore dans mes oreilles et à l’évocation de ce jeu, les images défilent comme si c’était hier. Une simple cartouche enfichée dans la mythique console d’Atari, un manche noir accompagné d’un unique bouton rouge, et c’était parti pour des kilomètres de bonheur vidéo ludique. A partir de ce moment, pour moi, le monde s’arrêtait.


Je n’aborderai que le combat aérien (mon mode préféré) : deux avions vus de coté ou de dessus (ça dépend du modèle d’avion), quelques nuages fixes, mais surtout la particularité de ce mode de jeu était de pouvoir passer par les bords de l’écran de télé pour en ressortir par l’opposé. Je m’explique : si votre avion passait par le bas de l’écran, il réapparaissait par le haut, droite par la gauche, etc… Imaginez vous, ne serait ce qu’un instant, les prises de risques et les possibilités qui étaient permises pour pouvoir esquiver, passer « dans le dos » de son adversaire et enfin lui tirer dessus. Surtout que pour pimenter un p’tit peu, deux nuages bien placés offraient à votre avion une opportunité d’être à l’abri des regards un court moment, ce qui rendait le jeu tactique au possible, UNE FOLIE !!!!!!!

Depuis, les jeux se sont succédés, (et tes articles également)...jusqu’à Hier, Ubisoft vient tout juste de dévoiler lors de l’E3 2010 une « suite spirituelle » : Child of Eden d’un autre de mes jeux préférés : REZ...trois lettres synonymes de bonheur sensoriel.L’occasion de revenir sur ce titre d’hier, le dernier en date qui pour moi qui soit en liaison à l’actualité.



A l’origine de REZ (appelé Projet K pendant sa phase de développement en hommage à Kandinsky, célèbre artiste peintre Russe), il y’a un homme, un génie mental : TETSUYA MIZUGUCHI qui nous avait offert précédemment le super mega funky Space Channel 5 (entre autres). Depuis REZ, Mizuguchi a quitté SEGA et a monté sa propre boite : Q ? pour nous pondre de jolies p’tites perles comme Meteos sur DS et Lumines sur PSP. Mais bon, retournons à nos moutons vidéoludiques.

Qu’est ce que REZ ??? Pour faire simple, disons que c’est un Shoot’em Up en 3D sur rails (à la Panzer Dragoon), mais c’est surtout une expérience de jeu unique en son genre. Vous êtes une sorte « d’antivirus » représentée par un personnage envoyé à l’intérieur d’une Intelligence Artificielle afin de comprendre et d’éradiquer le mal qui l’a ronge.


Ce qui frappe dès le départ, c’est le côté dépouillé dû à l’aspect graphique en 3D Vectorielle (en fil de fer sans texture plaquée dessus), ce parti pris a permis à l’époque (en 2001, nous sommes sur Dreamcast et PS2) de pouvoir faire réagir tous ce qui est à l’écran, les ennemis, le perso, les décors (inspirés par la Mésopotamie, la Grande Muraille de Chine, la Genèse, etc…). Je m’explique : votre « perso » (évolutif) plane en ayant la possibilité de locker juqu’à huit ennemis à la fois, chaque tir émet un son propre et donc plus vous lockez d’ennemis, plus l’ambiance sonore s’emballe. Les décors réagissent également à la zic (de la techno japonaise fait par de grands noms de l’époque : Keiichi Sugiyama, Ken Ichii, etc…) en vibrant en rythme.
Le côté jeu musical a fait débat car s’il est vrai que l’on peut « rythmer » ses tirs à sa guise, la bande son n’en est pas modifiée pour autant. Mais quel pied mes aïeuls !!! Pendant environ 1h30 (durée de vie extrêmement courte, mais vraiment intense), vous allez ressentir une expérience unique en voyageant visuellement, musicalement et même plus (les manettes vibrent en rythme) en trippant comme un Woolf-Malade en dézinguant des boss et ennemis plus qu’improbables. Le jeu divise, il est vrai, certains l’adule, d’autres le déteste. Pas de demi-mesure donc. Pour ma part, il fait parti de mes jeux préférés, donc. Foncez prendre le remake HD sur le XBLA (800 points) compatible 16/9 et 5.1 pour une immersion accrue, vous ne le regretterez surement pas !!!!!!! BON GAME !!!!!!!

Mr. N’Oh No aka LoS AnGeLiNoS

D'autres publications de Mr.N'Oh No ? Son blog est par ici  =>  http://www.gameblog.fr/blogs/losangelinos/