vendredi 23 octobre 2009

Un test de pes, façon retrogamer ! Retrospective...


C’est en croisant le prophète maudit d’un jeu vidéo sans saveurs ni intérêt (j’ai nommé « Uefa Striker » sur Dreamcast), dont ce dernier vantait les mérites, en clamant qu’il s’agissait (je cite) : « du meilleur jeu de foot vidéo de tous les temps » et en sortant- pourtant- du Retrogame shop, que j'ai eu l'idée de ce test !
On croise, en effet, dans cette boutique de la rue trousseau à paris 11EME (si j'étais toi, j'achète !) et d’ordinaire, des connaisseurs… j’y ai vu un représentant des éditions Pix n love, le vendeur de Gemu-Otaku, un illustre représentant de l’excellent Gamefan et mille autres gamers éclairés (j’y suis souvent !), quand ce n’est pas le tenancier des lieux avec qui je parle souvent, lorsque son frère ne le remplace pas !

Je reviens à « notre » mystique. Probablement euphorique d’avoir acheté son jeu 3 euros et sûrement noyé dans de lointain souvenir ce retrogameur du dimanche (la boutique est ouverte le 1er dimanche du mois) me donna, donc, l’idée de cet article…


 
En effet, il y a un jeu de foot (vu, également, en vente à trois euros, chez stock games…les fous !!) qui est, pour moi, le meilleur jeu vidéo de tous les temps, en tout cas, c’est celui auquel j’ai le plus joué dans ma vie (ce qui me semble être un bon critère !), soit environ 5000 heures…PES ! (le 5 !qui dit mieux ?)


 
Personnellement, je connais et joue à PES depuis Iss pro 98 (winning eleven 3) sorti sur PlayStation en 1998 (comme le chiffre l’indique), version issue de la « bonne »branche d’origine de Pes comme le nom « iss » ne l’indiquait pas ; à l’origine du moins.
Ce « jeu », dès cet « épisode », avait tous ce qui fait aujourd’hui encore son charme
(Attention : il s’agit en réalité d’une drogue dure où l’accro pourra finir par y jouer son salaire !).
Bonne pioche ! (ceux d’avant ne sont pas bons). Et dès ce Pes, tout est déjà là.



A l’époque l’état de santé des joueurs était représenté par des simleys plus ou moins souriants et plus ou moins colorés, passant d’une couleur vive (orange puis, jaune pétillant, bleu pale) au gris transpirant et triste...
La sensation que tout peut se passer devant les buts (y compris des actions jamais vues en vraie !) était déjà présente. Le réalisme incroyable, les possibilités d’actions ; aussi. Le respect des stratégies mises en place par le joueur, également. Et, bien sur, l’âme du jeu, l’inertie du ballon -ou des forces qu’il subit- qui donne à chaque partie son caractère unique. Le jeu, ainsi, se renouvèle s’en cesse : le rêve devient réalité!
En attendant que les compétions nationales et à l'internationale (qui existent encore) permettent un jour de gagner plus qu’un t-shirt (et pourquoi le million d’euros ?) des tournois s’organisent, chaque année, autour d’une nouvelle version du jeu.
Elles réuniront, des compétiteurs, de plus en plus nombreux qui peuvent, enfin, confronter leur football et dans un cercle moins underground que son réseau d’amis. Parmi les fanatiques, l’acharné du pad, pourra, ainsi, mieux s’évaluer !
Ce phénomène, issu de l’underground, s’étend ainsi naturellement, PES devient culte.


Chaque année, cette nouvelle version du titre est améliorée et aux fans de la première heure viennent s’ajouter de nouveaux adeptes.Le bouche à oreille et le succès commercial grandissent, jusque nourrir les améliorations du jeu, dont ont fini par se demander jusqu’où il pourra aller...le mélange de réalisme et de fun est tout simplement, incroyable.
Jusqu’en novembre 2004, avec PES 5, qui devient le premier produit culturel vendu en France en 2005 avec 1,3 millions d’unités vendus...


Dix ans après le premier Pes japonais (qui a pour nom« winning eleven », sorti en 1995), c’est la consécration !!
Suivront le Pes 2006 (plus vendu encore… je passe sur l’ajout des autruches et autres tètes de chiens et jouables(!) de cette version.) puis le 2008 et le 2009 (qui n’ont rien de « next gen » et qui retranchent plus qu'ils n'ajoutent: ils sont plus lents, moins réalistes.


C’est sur PES 5 que je m’arrête ici et pour une raison en particulier : c’est (pour moi) le meilleur !
Ainsi, même si PES amène déjà des graphismes assez proche du 5, même si le pes2 est plus culte sur gamecube (où il est considéré par les hardcore gamers comme le meilleur…très coloré son animation est un peu saccadée) et si le 3, apporte, pour la première fois, la présence de l’arbitre (Pes 3 est aussi le préféré d’Akhenaton ; pour son rooney sur vitaminé ?...possible !), le 4 n’apporte rien au 3… sauf quelques clubs officiels (amateurs de fifa, passer votre chemin !).
PES 5, lui, réuni tous les points forts des précédents en apportant de l’inédit: dans l’action (on peut déjà y simuler une faute), dans l’animation, plus fluide (Attention: les Pes suivants, ils perdront cette fluidité !), la précision des passes, des tirs qui est améliorée (les coups francs sont plus durs qu’au 4, et les tirs de loin plus limités, conséquence directe du plus de réalisme…pour une sensation décuplée !), le graphisme est parfait. Ainsi s’en avoir à dépenser les 60 euros de plus chaque année pour les Pro évolution soccer suivant et à partir du 2006 l’on pouura aussi se passer des trop pauvres (et rares) améliorations graphiques des versions next gen.Bon ça, en meme temps, il fallait le savoir !


Évidement, la ligue Master (Infini), avec un niveau 5 (corsé), est aussi disponible et toutes les coupes sont aussi de la partie…Henri est déjà au top. Zidane joue encore…roulettes magiques comprises !
Le meilleur jeu vidéo de tous les temps? Si le critère pour le définir est à la fois le temps passé et le fun renouvelé, la réponse, pour moi, est OUI et pourtant, je connais mes classiques! (*)
Le meilleur rapport qualité/prix ? 3 euros en moyenne…pour 5000 heures de jeux ; cela fait du 0,000015 euros la partie ! Profitez en avant que ça grimpe !!
Le meilleur PES ? Oui, en espérant, tout de même, que la version online du 2010 le détrône (Ce que semblait annoncer le créateur du jeu, tout en reniant la version 2009 et dès sa sortie !), enfin !



(*):PES 5...Arkanoid et Shinobi en arcade, Jet set Willy sur Amstrad, Penguin Aventure sur MSX, Street fighter 2 sur Nec, Super Mario World IV sur Super famicom, Bank panic sur Master system, Résident evil 2 sur PlayStation, Soulcalibur sur dreamcast, Doodonpachi, Space harrier et Out run sur saturn (ou sur verrins ces deux derniers…? !)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire