vendredi 3 janvier 2014

Roger corman's Rock n roll racing !

J’aime découvrir ce genre de truc. Un film ringard et méconnu au casting prestigieux, un jeu vidéo vendu par tonnes et qui trouve ses racines parmi d’obscures productions. Bref, lorsque l’on tombe sur ces truc là, on appel ça une pépite... dans le cas présent, il s’agit d’une mine d’or !

Produit par Roger Corman en 1974 « Death Race » (sorti chez nous, sous Valéry Giscard d’estaing, avec un titre aux mille promesses : « La course à la mort de l’an 2000 » puis ressorti en vidéo, après les succès cumulés de ROCKY et RAMBO, et pour titre « Les seigneurs de la route ».) vous propose, avec trente ans d’avance, via un scénario politico-visionnaire, d’assister à une émission de télé- réalité. Cette émission met en scène  une course de voiture durant laquelle les participants, pour gagner le plus de points possible, doivent écraser tous les passants.
 
 
Incarné par David carradine (Kill Bill, Kung-fu)  et Sylvester Stallone –ils sont évidemment inconnus à l’époque- ce film à petit budget, culte d’emblée, de par son casting de stars, et affublé d’un scénario original qui préfigure la télé d’après-demain, va également marquer de son emprunte tout un ensemble de jeux vidéo  – c’est là ma découverte ! 
 
Que les chercheurs en anecdotes se réjouissent : les principes, l’imagerie marketing et le principe du gameplay  de Death race (dont le jeu est adapté une première fois en arcade en 1976) constituent  le chainon manquant entre ROCK N ROLL RACING (qui lui a largement emprunté le design de ses véhicules, les armes et projectiles de ces derniers  et dans une certaine mesure sa bande son très 70’s) et GTA! -dont le principe premier, je vous le rappel, est d’écraser tous les passants.


Alors ne souffrez plus que l’on vous cause du jeu Carmageddon (sorti sur Playstation en 1997) -et totalement inspiré de ce film, j'en conviens- mais voyez-y plutôt l’origine de Racing destruction set (sur commodore 64) –qui donna ensuite Rock n racing et Destruction Derby...ou encore GTA!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

 
over-blog.com